Les filières


Pour parler des  différentes centrales nucléaire (filières) il faut préciser un certain nombres de choses. Leur description passe par le rappel de quelques principes de bases et d'explication du vocabulaire employé.


Pour produire de l'électricité dans n'importe quelle centrale, on transforme l'énergie libérée par un combustible sous forme de chaleur en énergie électrique par une succession de transformations.

 

 

Une source de chaleur est utilisée pour vaporiser de l'eau. Cette vapeur d'eau est envoyée sur une une turbine accouplée à un alternateur et l'entraîne dans sa rotation.  Ce dernier produit l'électricité.

C'est le générateur de vapeur qui différencie les centrales nucléaires des centrales thermiques classiques. 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Dans la centrale thermique classique  (comme ci-dessus) la chaudiére comporte une chambre de combustion dans laquelle un combustible (gaz, fuel, charbon) est brulé. l'eau du circuit y est vaporisé

 

Une centrale nucléaire est une centrale thermique.

Dans les centrales nucléaires la chaudière est un réacteur. Il y en a de divers types qu'on appelle des filières selon trois caractères distinctifs.

  1. La réaction en chaîne dans le combustible nucléaire,  (uranium thorium ou plutonium) produit de la chaleur.
  2. Elle est dosée par un modérateur, (graphite, eau lourde, ou eau ordinaire).
  3. Cette chaleur est extraite par un fluide caloporteur (gaz  carbonique dans les UNGG, eau dans les PWR ou les BWR, sodium dans dans les surgénérateurs) qui la cède à l'eau du circuit eau vapeur dans un échangeur.